Du Subtil au Vivant

 

 

NB : Une séance d'accompagnement, qu'elle soit psychologique, énergétique ou corporelle ne remplace en aucune façon une consultation médicale ou les conseils de tout autre professionnel de santé reconnu. Il en est de même pour un suivi en symptothermie. Uniquement votre médecin généraliste ou un spécialiste est habilité à établir un diagnostic ou un traitement.

Cheminer en conscience

et bienveillance

A propos

Bercée par le calme de la campagne, des oliviers et des sommets, j'ai grandi en cultivant une lecture particulière du monde entre observation silencieuse, repli et travail intérieur.

 

Après un cheminement appliqué d'études "classiques" (classes préparatoires aux grandes écoles et master d'histoire), je me suis tournée vers des domaines qui ne m'avaient pas été enseignés afin de trouver des réponses à des questions que je me posais depuis longtemps en parallèle à mon métier d'enseignante : méditation, voyage de la conscience, alimentation vivante, chant, énergétique, géométrie sacrée, tarot, féminin sacré, Communication NonViolente... J'y ai trouvé des réponses et en même temps bien d'autres interrogations ! Pour autant, j'ai décidé de mettre les clefs que j'ai rencontrées au service de tous, en me formant et me spécialisant dans certaines. 

En décidant d'accompagner sur le chemin du développement personnel je souhaite contribuer à ce que chacun puisse se relier à son espace intérieur afin de gagner en sérénité et être pleinement acteur de sa vie dans le respect de soi et des autres. Alors si tu es en chemin, en questionnement, en recherche de sens, que tu as besoin d’un accompagnement pour une étape de ton parcours, sache que tu es à une porte où tu trouveras respect, écoute et considération pour t’aider à te rapprocher de toi-même et de tes objectifs.

 

Ce que j’offre c’est un espace de partage et de connexion. Les outils que je propose, testés, expérimentés, travaillés au cours des années passées et en intégration constante, permettent d'apporter un éclairage nouveau, différent ou complémentaire.  Il s'agit d'aller à la rencontre du cœur de l'être pour que les pensées, croyances, peurs, doutes, freins mais aussi forces, désirs, envies et rêves passent d’un possible manque de considération à la totale prise de conscience du chemin fait, des capacités, des dons et du cadeau que chacun peut être, pour soi-même et pour le monde. 

Je travaille avec des personnes qui cherchent une approche à l’écoute de l’humain, qui sont en quête de changement, d’évolution, qui veulent se donner les moyens d’arriver où elles veulent, qui s’engagent et font le choix de la lucidité de se regarder avec leurs spécificités, leurs complexités, leurs ombres et leurs lumières en toute honnêteté, intégrité et avec bienveillance malgré les difficultés.

Cheminer est un ouvrage permanent qui repose sur tellement de subtilités... subtilité des mots, des perceptions, des sens, subtilité de notre respiration, des énergies qui nous animent, subtilité de ces petits changements qui jour après jour font toute la différence... Alors si toi aussi tu souhaites faire le voyage intérieur pour plus de lumière, que tu souhaites transformer les freins en libération, guérir les blessures pour être pleinement toi et gagner en autonomie, je serai honorée de t’accompagner dans cette évolution car il n'y a pas de secret : le seul secret est d’œuvrer à ta connexion avec toi-même pour enrichir le chemin de ton subtil afin de rayonner ton vivant.

Injonction à vivre un cycle naturel VS Principe de réalité

22/02/2024

  Injonction à vivre un cycle naturel VS Principe de réalité

Quand les rayons développement personnel des librairies mettent en avant le féminin sacré et les joies de vivre un cycle naturel, ils oublient une réalité très pragmatique du cycle : la fertilité et la contraception. Penchons-nous donc sur cette confrontation entre injonction et principe de réalité. 

« Ose vivre ta féminité ! »


« Explore le pouvoir du cycle féminin ! »


« Reconnecte-toi au féminin sacré à travers ton cycle ! »


« Reconnecte-toi à ton corps pour vivre ta cyclicité ! » … 


Si nous nous intéressons au cheminement personnel ou à la spiritualité, nous avons toutes croisé ces invitations/injonctions à un moment donné.


Et si cette célébration et ce retour au naturel est porteur, il n’en demeure pas moins qu’il pose un gros point d’interrogation : 


Quid de la fertilité ? 


Comment vivre un cycle naturel tout en évitant une ou des grossesses non désirées quand nous sommes dans une relation intime ou en désir d’avoir une vie sexuelle active ? 

 

 

Partage d'expérience 

 

En tant que conseillère en symptothermie j’aborde le sujet du cycle et de la contraception de plus en plus naturellement avec les femmes que je rencontre et lors de salons ou conférences auxquels je participe. 


Parmi les femmes avec qui je discute, nombreuses sont celles qui font partie des 70% de femmes françaises de 15 à 49 ans qui sont concernées par la contraception. 


Une partie utilise la contraception hormonale, notamment la pilule. Elle convient très bien à certaines, d’autres se posent des questions sur ses conséquences ou n’en sont pas complètement contentes mais « font avec », d’autres encore en ont essayé différentes mais se sont heurté à des complications et l’ont arrêtée. 


Une autre partie a recours à l’utilisation du stérilet au cuivre. Là encore, il convient très bien à certaines, d’autres s’en contentent, et d’autres ne le supportent pas vraiment mais « font avec » malgré parfois certains symptômes (règles plus abondantes, odeurs, infection ou mycose à répétition…).


Une partie restante, dont de nombreuses jeunes femmes, ne souhaite pas ou plus avoir recours à ces méthodes et choisissent le préservatif masculin ou le retrait. 


Quel que soit le cas de figure précédemment évoqué j’ai également rencontré des femmes ayant eu recours à l’interruption de grossesse, avec ou sans méthodes contraceptives. 


Et la plupart d’entre elles reconnait ignorer en réalité presque tout du fonctionnement de leur corps et encore plus de la possibilité d’apprendre et de faire autrement que ce qu’il leur est généralement proposé en 1ère intention pour gérer leur fertilité car c’est bien là généralement le but des moyens utilisés : bénéficier d’une contraception fiable, ce qui semble problématique avec un cycle naturel. 

 

 

Vivre un cycle naturel

 

Le cycle féminin est l’orchestration mesurée d’un fonctionnement hormonal qui cycle après cycle prépare le corps à la possibilité d’une grossesse. Il alterne ainsi entre temps de fertilité et d’infertilité.


Cela étant dit, plus qu’un phénomène biologique, le cycle menstruel étant une danse des hormones et des énergies féminines, explorer et comprendre chaque phase de ce cycle peut ouvrir des portes vers une compréhension élargie de son état de santé et de son état d’être. 


En effet, le cycle d’une femme est le reflet de sa santé hormonale, qui est elle-même le miroir de son rythme de vie et une fenêtre ouverte sur sa santé globale. 


A partir de l’observation de son cycle, une femme peut constater sa régularité, ses variations, y déceler des signes de carences, de déséquilibres voire de pathologies.  


Alors oui, vivre un cycle naturel permet une reconnexion au corps, une écoute et un dialogue avec lui.


La condition première est toutefois précisément de pouvoir vivre un cycle naturel, car parfois la santé ne le permet malheureusement pas. 

 

 

Équilibre hormonal et bien être

 

Lorsqu’un déséquilibre hormonal majeur ou une maladie sont présents, vivre un cycle naturel peut s’avérer compliqué voire impossible. Les contraceptions hormonales sont parfois le seul moyen qui permettent d’atténuer des douleurs ou de gérer des pathologies plus avancées qui rendent la vie impossible. Priorité donc à la qualité de vie et au bien-être au quotidien. 

 

En dehors de ces cas, observer son cycle est possible et permet d’avoir une vision globale de sa santé hormonale en considérant les signaux que le corps envoie à travers lui. 

 

En identifiant et en comprenant ces signaux, qu’il s’agisse de cycles anovulatoires, de spotting (saignements légers en dehors des menstruations), d’absence ou d’abondance de glaire cervicale, de chute de température en phase lutéale, de températures perturbées… une femme peut non seulement prendre des décisions informées sur sa contraception, mais aussi observer sa santé et cultiver un équilibre hormonal naturel grâce à ses connaissances acquises et/ou des aides extérieures.

 

A partir de ses observations et des interprétations qui en découlent, elle peut en effet construire sa santé main dans la main avec des professionnels (médecin, gynécologue, sage-femme, naturopathe, accompagnement psychologique, émotionnel ou énergétique…) qui pourront la soutenir ou la conseiller tout en bénéficiant de la base de données qu’elle aura déjà observées grâce à son cycle.

 

 

Fertilité consciente

 

Vivre un cycle naturel et avoir un regard sur son équilibre hormonal, sa santé et son bien-être devient alors la base d’une fertilité consciente. 


Plutôt que de la percevoir comme une contrainte, le cycle et la fertilité deviennent un guide, une boussole pour nous aider à prendre des décisions alignées avec notre nature personnelle.


Qu’il s’agisse de nos activités quotidiennes ou de notre comportement intime, un regard responsable et autonome se dessine. Une possibilité nouvelle de se connaître et d’agir en connaissance de cause. 


Avoir ce regard sur sa fertilité c’est s’offrir un soutien dans notre voyage vers une vie épanouissante et harmonieuse. 

 

 

Point clé et conclusion

 

Alors oui, « Oser vivre sa féminité », « Explorer le pouvoir du cycle féminin », « Se reconnecter au féminin sacré à travers son cycle » ou « Se reconnecter à son corps pour vivre sa cyclicité » c’est possible et cela peut se faire avec sérieux et considération pour tous les aspects de sa féminité, en confiance et sérénité. 


En se formant et en apprenant avec une conseillère formée, il est possible de découvrir une nouvelle façon de vivre sa féminité en toute conscience. C’est ce qui anime aujourd’hui une de mes intentions : ouvrir ce possible à des femmes (et des couples) qui cheminent dans l’appropriation de cette connaissance de base à propos de leur corps et d’elles-mêmes.


Emmanuelle Truchi, Accompagnante, thérapeute et conseillère en symptothermie.